La cité engloutie de Maljevik, l’Atlantide du Monténégro ?

| |

Tout a commencé par la plongée d’un adolescent de quinze ans. À quelques dizaines de mètres du rivage, il a aperçu ce que les spécialistes considèrent aujourd’hui comme l’une des découvertes archéologiques sous-marines les plus importantes de ces dernières années : une ville antique engloutie.

Par la rédaction Tout a commencé avec la plongée d’un jeune Britannique de quinze ans. À quelques dizaines de mètres de la côte, l’adolescent a aperçu des constructions régulières, qui ont vite été considérées comme un site archéologique. Il a immédiatement alerté son père, Charles Le Quesne, qui fait partie du Centre d’archéologie sous-marine de l’Université de Southampton, l’une des plus institutions les plus réputées au monde pour la protection des richesses sous-marines. Cette dernière a proposé sa collaboration scientifique et a même procuré les fonds nécessaires pour lancer le projet. Si la presse monténégrine n’a consacré que quelques lignes à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous