Le Courrier des Balkans

Après les violences du match contre la Russie, le chef des ultras du Monténégro s’explique

| |

« La faute des Serbes ». Voilà comment les supporters monténégrins, mis en cause par la presse locale, résument les incidents qui ont conduit à l’interruption du match contre la Russie le 27/03 à Podgorica. La fédération monténégrine risque de lourdes sanctions disciplinaires tandis que certains s’alarment des représailles de Moscou. Entretien exclusif avec le chef des ultras Crnogorci Jug.

Par Loïc Trégourès (avec Simon Rico) <!

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous