Le Courrier de la Bulgarie

Après les législatives en Bulgarie : Siméon de Saxe-Cobourg-Gotha tire sa révérence

| |

Dès le lendemain des élections parlementaires du 5 juillet, l’ancien roi et Premier ministre Siméon de Saxe-Cobourg-Gotha a décidé de démissionner de son propre parti, le NDSV. Avec seulement 3,5% des voix et aucun élu dans le nouveau Parlement, le parti est sonné par une lourde défaite.

Par Vanessa Mermet L’ancien Roi Siméon de Saxe-Cobourg-Gotha a annoncé sa démission de la tête de son parti, le Mouvement national pour la stabilité et l’essor (NDSV, anciennement Mouvement national Siméon II), après la défaite de ce dernier aux législatives de dimanche : avec 3,5% des voix, ce parti n’aura pas de représentants dans le nouveau Parlement. Fair-play, il n’a pas pour autant oublié de féliciter la victoire de GERB, ni d’exprimer le souhait que le nouveau cabinet soit constitué au plus vite. Toutefois, il a tenu à préciser que son départ de la politique ne signifiait pas un nouvel exil hors de Bulgarie : « J’ai passé 50 ans en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous