Bilten

Après les élections en Bosnie-Herzégovine : la gauche est morte, vive la gauche ?

| |

Les partis nationalistes et populistes ressortent grands vainqueurs des élections du 12 octobre, à commencer par le SDA et le HDZ. La partition ethnique de la vie politique est-elle donc totalement acceptée ? Malgré l’effondrement du SDP, un nouveau bloc de gauche pourrait émerger, avec le Front démocratique de Željko Komšić...

Par Vuk Bačanović Les élections générales du 12 octobre se sont soldées par des résultats qui ne sauraient étonner ceux qui ont suivi attentivement la campagne. Maintenant, les résultats définitifs étant connus, reste à savoir comment former de nouvelles majorités, de nouveaux exécutifs. Retrouvez notre dossier : Élections en Bosnie-Herzégovine : l’impossible changement ? Le plus probable dans l’entité croato-musulmane, la Fédération de Bosnie-Herzégovine, reste la formation d’un « bloc populiste » réunissant le Parti de l’action démocratique (SDA) bosniaque et la Communauté démocratique croate (HDZ-BiH). Il leur manquerait un troisième allié, qui (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous