Danas

Après le « printemps arabe », voici venir le « Printemps balkanique » ?

| |

Alors que le mouvement des Indignés gagne l’ensemble de la planète, va-t-on assister à un « Printemps balkanique » ? La Croatie en lutte depuis le printemps a donné le la de la contestation. Pour le jeune sociologue et écrivain bosnien Igor Štiks, tous les ingrédients sont réunis pour que le verrou nationaliste et néolibéral saute dans la région, de la crise économique à celle de la démocratie. Interview, en mode révolutionnaire.

Propos recueillis par Rade Radovanović Il y a au moins deux raisons pour rencontrer Igor Štiks, écrivain et chercheur en sciences sociales. L’une a trait à son travail universitaire : le mouvement des Indignés qui s’étend tout autour de la planète, l’autre est artistique.Elijahova stolica (la chaise d’Elijah), la pièce tirée de son excellent roman, éponyme a remporté le prix de la mise en scène lors du dernier BITEF [1]. « Mes dix dernières années sont marquées par trois activités. J’ai débuté comme écrivain, continué comme scientifique pour ensuite développer mon engagement social. De manière académique, j’analyse le plus objectivement possible les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous