Ta Nea

Après l’Espagne, la Grèce : le mouvement des « Indignés » s’étend

| |

Alors que le Premier ministre peine à obtenir un consensus politique sur la gestion de la crise, la Grèce connaît depuis mercredi un mouvement de protestation des citoyens, directement inspiré du phénomène espagnol des « indignés ». Des milliers de personnes dénoncent la politique d’austérité, place Syntagma d’Athènes, mais aussi à Thessalonique, à Patras, en Crète ou dans des petites villes du Péloponnèse. Les mouvements de Grèce et d’Espagne appellent à des manifestations « dans toute l’Europe » dimanche.

Par Lia Nesfygé Bravant la forte pluie qui s’est abattue sur Athènes ces derniers jours, les « citoyens indignés » ont répondu massivement présent jeudi, pour le deuxième jour consécutif de manifestation, place de la Constitution, où ils se sont rassemblés à partir de 18h pour protester de façon pacifique contre les mesures d’austérité. La veille, ils avaient 20.000 à manifester jusqu’aux premières heures du matin pour exprimer leur révolte face à la crise et à sa gestion par le gouvernement. Retrouvez notre dossier : La Grèce en crise : la sortie du tunnel n’est pas pour demain Jeudi, on estime que 12.000 citoyens ont participé, malgré la pluie, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous