Albanie

Appel pour la libération de Ndoc Cefa

Le directeur du théâtre de Shkodra est contraint de se terrer chez lui pour échapper à une vendetta qui menace sa famille. Seule une amnistie générale peut stopper la machine infernale des "reprises de sang" dans le nord de l’Albanie.

L’Espace d’un instant Albanie : appel pour la libération de Ndoc Cefa et l’amnistie générale coutumière à Shkodra Ndoc Cefa, acteur et metteur en scène, est directeur du Théâtre Migjeni, et président du Conseil municipal de la Ville de Shkodra, capitale du nord de l’Albanie. Il est notre ami, depuis bientôt une décennie. Shkodra est un haut lieu de la culture et de la démocratie albanaise. C’est là qu’est né le théâtre albanais moderne, qu’a vécu Migjeni, le Rimbaud albanais, et qu’ont eu lieu des protestations parmi les plus réprimées contre la dictature de Enver Hoxha, en décembre 91. À la chute du régime totalitaire le Théâtre Migjeni a été repris (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous