B92

Anders Behring Breivik, islamophobe et admirateur de Radovan Karadžić

| |

L’auteur présumé des massacres de vendredi en Norvège était un admirateur de Radovan Karadžić. Dans son « manifeste » de 1518 pages, Anders Behring Breivik explique qu’il a commencé à préparer ses attentats depuis les bombardements de l’Otan contre la Serbie en 1999. Relativement bien informé de l’histoire des Balkans, il reprend nombre d’arguments « classiques » du nationalisme serbe radical...

Selon Anders Behring Breivik, les bombardements de l’Otan étaient une erreur, car ils ont frappé « nos frères serbes qui souhaitaient chasser l’islam en déportant les Albanais vers l’Albanie ». Parmi les personnes qu’il aurait souhaité rencontrer, il cite Radovan Karadžić, affirmant que celui-ci n’était pas un « tueur de masse ni un raciste ». Breivik écrit que Karadžić voulait « libérer les Serbes de l’islam », et que, pour cette raison, il sera toujours considéré comme « un glorieux combattant de la Croix et un véritable héros de l’Europe ». « Il est inacceptable que l’Amérique et l’Europe occidentale aient bombardé nos frères serbes. La seule chose qu’ils (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous