Bosnie-Herzégovine : les tribunaux de RS ruinent les anciennes victimes de torture

| |

Plus de 30 000 plaintes ont été déposées contre les autorités de Republika Srpska (RS) pour des actes de torture et des traitements inhumains durant la dernière guerre de Bosnie-Herzégovine. Las, les tribunaux de RS les ont toutes rejetées et demandent aujourd’hui aux anciennes victimes de s’acquitter de leurs frais de justice.

Par Rodolfo Toè Certains anciens prisonniers de guerre, internés durant le dernier conflit dans des camps serbes où ils ont été victimes de torture et de traitements inhumains, vont devoir payer entre 1 000 et 5 000 euros de « frais de justice » aux autorités de Banja Luka, après que celles-ci ont rejeté leurs demandes de dédommagement. Selon les données fournies par Jasmin Mešković, de l’Alliance des anciens prisonniers de Bosnie-Herzégovine, à la fin de la guerre, quelques 30 000 plaintes ont été déposées par les anciennes victimes des autorités de Rapublika Srpska. Cependant, jusqu’à présent, les tribunaux de l’entité serbe de Bosnie-Herzégovine (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous