Dani

Alija Izetbegovic fait son bilan

| |

Après dix ans, le leader du parti de l’Action démocratique (SDA), Alija
Izetbegovic, quitte la vie politique et cède sa place. Dans un entretien
accordé au journal Dani, Izetbegovic parle des dix années de guerre et de
paix, des erreurs et des succès de son « règne », de sa position personnelle
vis-à-vis l’Islam et de la crise morale de la société bosniaque.

Par Nerzuk Curak Nombreux sont ceux qui, après avoir rencontré personnellement le président bosniaque, ont remis en question leurs idées préconçues sur Alija Izetbegovic. La rencontre de cet homme relativise l’évaluation que l’on avait auparavant de son règne de dix ans. Voilà pourquoi il vaut mieux analyser le président du SDA à partir de ses décisions, de ses déclarations, à partir de la politique qu’il menait et qui a eu une influence dramatique sur la nation au cours des dix dernières années. Mieux vaut cela que de se retrouver face à un homme dont l’énergie positive est aux antipodes de sa carrière politique avortée. C’est là le portrait que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous