Le Courrier des Balkans

Albanie : zéro pointé pour l’Université

| |

Il est temps de réformer l’enseignement supérieur, totalement désorganisé et d’une faiblesse chronique. Voilà le constat sans appel à l’origine d’un projet de rapport qui fait couler beaucoup d’encre en Albanie. Faut-il aller vers un système à l’anglo-saxonne comme ses auteurs le proposent, au risque de marginaliser les plus pauvres ?

Par Ermal Bubullima En Albanie, les prémices d’une éducation nationale sont étroitement liés à l’effort des premiers nationalistes albanais pour se dissocier des cultures dominantes voisines - musulmane ottomane, grecque orthodoxe et italienne catholique. Il s’agissait notamment d’échapper au système des millets et d’affirmer une identité littéraire unique. Il n’est donc pas surprenant que les premiers efforts éducatifs et académiques soient venus des colonies albanaises installées depuis le Moyen-âge en Italie et dans le jeune, à l’époque, royaume de Grèce. Du communisme au libéralisme débridé C’est avec l’arrivée au pouvoir des Communistes, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous