Korrieri

Albanie : un réseau de trafic d’organes d’enfants dans les milieux diplomatiques ?

| |

L’Ambassade de Grèce à Tirana a expédié à la police de Thessalonique un rapport secret portant sur un sordide réseau de trafic d’organes d’enfants, qui fonctionnerait de l’Albanie vers la Grèce et l’Italie. Le rapport, qui donne froid dans le dos, affirme que des « enfants de Tirana ont été assassinés et leurs organes sont partis pour l’Italie et la Grèce dans les valises diplomatiques de fonctionnaires albanais » et évoque des histoires macabres de cercueils vides ou contenant des enfants dépecés.

Par Edison Kurani Un ministre albanais et quelques diplomates seraient au cœur d’un réseau de médecins et de « courtiers » italiens, grecs et albanais, lesquels vendraient les organes d’enfants de Tirana après les avoir tués. Cette horreur a été rendue publique hier pour la première fois par la publication du rapport secret de l’Ambassade grecque à Tirana dans les pages du quotidien grec Ta Nea. Le rapport révèle nombre de détails sur l’organisation et les membres du réseau, ainsi que sur les cliniques mises en cause à Durres, Fier et Thessalonique. La Justice grecque a ouvert une enquête à Thessalonique et a pris en main le rapport. L’enquête se poursuit, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous