BIRN

Albanie : Sali Berisha appelle les dirigeants du Kosovo à la modération

| |

Le Premier ministre albanais, Sali Berisha, a appelé les dirigeants politiques du Kosovo à éviter de prendre des mesures unilatérales concernant le statut futur de leur patrie après que plusieurs responsables politiques du Kosovo ont annoncé vouloir déclarer l’indépendance sans aval de l’Onu.

« Le gouvernement d’Albanie appelle les autorités du Kosovo à ne pas prendre de mesures unilatérales, mais à envisager l’option qui reste, parce que cette option, pour le moment, semble être la reconnaisssance de l’indépendance », a dit Berisha en s’adressant au Conseil atlantique pour l’Albanie [1] ce dimanche 21 octobre, à la veille d’un nouveau cycle de discussions sur le Kosovo à Vienne. « Une telle option devrait être envisagée en coordination avec les États-Unis et les autres gouvernements du Groupe de contact », a dit Berisha, se référant au groupe de six pays regroupant la Russie, qui a donné son soutien à la Serbie, et cinq puissances occidentales. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous