Mapo

Albanie : quelle liberté religieuse à l’heure de la guerre en Syrie ?

| |

Depuis l’arrestation de huit Albanais impliqués dans le recrutement de jeunes combattants envoyés faire le djihad en Syrie, la tolérance religieuse dont s’enorgueillit l’Albanie suscite débats et interrogations. Le point de vue de l’éditorialiste Alfred Lela.

Par Alfred Lela On utilise souvent l’expression « liberté et harmonie religieuse », sans parfois vraiment réfléchir à ses multiples sens. C’est d’autant plus d’actualité, depuis l’arrestation d’une poignée d’imams autoproclamés et de leurs partisans, dont la propagande islamiste jugeait la tolérance religieuse « comme un piège contre l’Islam ». Une page Facebook revendiquant la libération de toutes les personnes arrêtées compte plus de 2000 inscrits. Retrouvez notre dossier : Les Balkans et la guerre en Syrie Il semblerait que ces islamistes sanctifient le mot « religion » dans l’expression qui nous intéresse. Je crois, pour ma part, que des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous