BalkanWeb

Albanie : quand Tirana offre l’asile politique à des moudjahiddin du peuple iranien

| |

L’Albanie a offert l’asile à 210 moudjahiddin iraniens, actuellement installés en Irak, au Camp Liberty. Ces derniers ont décliné l’offre, expliquant qu’ils étaient 3200. Opposants au régime iranien, les moudjahiddin bénéficiaient de la protection du régime de Saddam Hussein. S’agit-il d’un geste humanitaire ou d’une réponse de Tirana aux pressions directes des États-Unis, qui veulent se débarrasser du problème ?

Tout le monde ou personne ! C’est ce qu’ont rétorqué à Sali Berisha les membres du Mojahedin-e-Khalq (MEK), l’Organisation des moudjahiddin du peuple iranien. La situation sécuritaire du Camp Liberty, cible de violentes attaques ces derniers mois, ne cesse de se détériorer. Le Premier ministre albanais Sali Berisha avait fait la promesse d’accueillir des moudjahiddin à l’ancienne Secrétaire d’État américaine Hillary Clinton, à l’occasion de sa visite en Albanie en novembre 2012. Barbara Leaf, représentante du bureau de la Secrétaire d’État américaine, a affirmé que la bonne volonté du gouvernement albanais dans cette affaire démontrait une fois de plus que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous