BIRN

Albanie : pour Sali Berisha, l’opposition serait une « mafia »

| |

Le Premier ministre d’Albanie Sali Berisha a qualifié le parti socialiste (PS) d’Edi Rama de « groupe mafieux ». Ces accusations font suite à la demande des socialistes de recompter les voix des élections parlementaires du 28 juin 2009. Depuis le vote, l’opposition a systématiquement boycotté le Parlement, et le ton ne cesse de monter entre les deux principales formations politiques du pays.

Par Besar Likmeta Le Premier ministre Sali Berisha a présenté une série de documents portant sur ce qu’il appelle « le clan mafieux le plus dangereux de tous les Balkans ». Il faisait référence à l’opposition albanaise. Dans ce qui apparaît comme le dernier chapitre de la guerre verbale qui fait rage entre le gouvernement de Sali Berisha et l’opposition socialiste albanaise, le Premier ministre a identifié un certain nombre de députés socialistes et de soi-disant oligarques de Tirana qui, selon ses dires, auraient, au cours des seules dernières années, détourné environ 500.000 mètres carrés d’espace public dans la capitale, pour une valeur de près de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous