Gazeta Metropol

Albanie : liberté et qualité ne sont pas encore au rendez-vous de la presse

| |

D’après un récent rapport, la presse se trouve toujours dans une situation délicate en Albanie : pressions du pouvoir, manipulations des groupes politiques, situation sociale précaire et mauvaise formation des journalistes... Seul point positif à relever, le niveau de la liberté d’expression aurait légèrement progressé par rapport aux dernières deux années.

L’Agence Internationale des Recherches et des Echanges (IREX) a publié un rapport sur l’état de la presse en Europe en 2004. En ce qui concerne l’Albanie, les obstacles majeurs auxquels se confrontent les médias, d’après le rapport, sont les tentatives de manipulation des groupes politiques. Une autre préoccupation concerne les motifs et les origines peu claires des sociétés de presse qui s’efforcent de pénétrer ce secteur, ainsi que le besoin urgent de soutenir les instances qui défendent les droits économiques et légaux des journalistes. D’après l’étude de l’IREX, 90 % des journalistes albanais n’ont pas de contrat de travail. La classification des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous