IWPR

Albanie : les tensions sociales inquiètent les investisseurs

| |

Les manifestations de l’opposition inquiètent les investisseurs, alors que la situation économique de l’Albanie avait tendance à s’améliorer ces deux dernières années. Plusieurs grands projets d’investissement seraient suspendus.

Par Dalina Buzi. Une semaine après les premières manifestations de rue violentes, le 7 février, le plus célèbre chanteur albanais priait le ciel pour qu’apparaisse son orchestre italien afin que son concert puisse se dérouler sans problème. Ardit Gjebrea a eu des difficultés pour convaincre son orchestre que la vague de manifestations organisées par l’opposition de droite ne mettait pas en cause la sécurité du pays. La première manifestation s’est achevée, violemment quand la police a arrêté des milliers de manifestants qui cherchaient à se diriger vers les bâtiments du gouvernement et demandaient la démission du Premier ministre Fatos Nano. Le 20 (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous