Le Courrier des Balkans

Albanie : les prisonniers de la vendetta

| |

Loin de tout « folklore », la vengeance de sang est une tragédie qui continue d’ensanglanter l’Albanie et le Kosovo. La vendetta n’est pas une spécificité albanaise - on la retrouve sous des formes proches dans toutes les sociétés méditerranéennes, mais elle garde une actualité exceptionnelle dans le monde albanais. Premier volet de notre série de reportages.

Par J.A. Dérens et J.Genty Cela fait trois ans que A. et ses deux fils de 13 et 17 ans ne sont pas sortis d’une pièce de 20 mètres carrés, soigneusement calfeutrée, maintenue dans la pénombre par des rideaux toujours tirés. Les enfants ne sont plus scolarisés et le père a perdu son travail de policier. Il y a trois ans, le beau-frère a tué un voisin pour une sombre histoire de branchement électrique pirate. Le beau-frère s’est rendu à la police immédiatement le meurtre, et il purge une peine de 12 ans de prison. Mais la famille de la victime ne se satisfait pas de ce jugement. La tradition veut en effet que seul un nouveau « sang » puisse laver le sang (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous