Shekulli

Albanie : le tourisme en 2002

| |

Lors de sa visite au Kosovo, le Premier ministre albanais, Pandeli Majko, a promis que les Albanais des deux côtés de la frontière allaient se retrouver cette année sur le littoral. L’État albanais compte faire de cette question une priorité.

Par Ilir Kulla Ce n’est pas la première fois que le traitement d’un problème socio-économique d’importance est abandonné en Albanie. C’est la conséquence d’un manque de volonté politique. Lors de sa visite au Kosovo, le Premier ministre albanais, Pandeli Majko, a promis que les Albanais des deux côtés de la frontière allaient se retrouver cette année sur le littoral, et que Tirana comptait faire de cette question une priorité. Après cela, le gouvernement albanais a créé un comité interministériel pour s’occuper du problème. Le ministre Xhafa a formé un groupe de travail. Il semblait que les choses allaient dans le bon sens, mais voilà, dans ce pays, les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous