Mapo, Shqip

Albanie : le super jackpot de la privatisation de la loterie

| | |

Les jeux sont faits ! La loterie nationale albanaise a été privatisée. Et le vainqueur est l’autrichien Osterreichische Lotterien. Une victoire qui n’est pas au goût des concurrents malheureux, ni de l’opposition albanaise. Directement mis en cause, le ministre des Finances Ridvan Bode est soupçonné d’avoir largement sous-évalué le marché et d’entretenir des liens de proximité douteux avec le groupe d’entreprises viennois de jeux et de paris.

Deux candidats seulement avaient été retenus pour la privatisation de la loterie nationale albanaise : la compagnie autrichienne Osterreichische Lotterien, et un consortium composé de Lottomatica (Italie), GTech (Chypre) et Synot (Tchéquie). La compagnie chypriote GTech est une filiale de GTech Holding, dont Lottomatica détient 75 % des parts. Finalement, ce sont les Autrichiens qui ont remporté l’appel d’offres… Tout le processus s’est retrouvé sous le feu des médias, après la dénonciation publique de deux concurrents évincés : la compagnie grecque Intralot et la turque Inteltek. Ces candidats, très intéressés par le marché albanais, avaient été mis (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous