Mapo

Albanie : le PS, le PD et la démocratie ont perdu les élections

|

Une fois encore, l’Albanie a manqué le coche, ne parvenant pas à organiser des élections libres et démocratiques, aux standards européens. Manipulations de listes et de documents d’identité, violences contre les candidats, polarisation excessive de la vie politique : les rapports des observateurs internationaux ont à nouveau pointé de multiples dysfonctionnements. Et si c’était l’Albanie tout entière qui avait perdu les élections ? Le point de vue de Mapo.

Par Lorenc Vangjeli C’est l’épilogue d’une campagne qui avait commencé en réalité le 28 juin 2009 [1] et qui ne finira probablement pas avant de nouvelles élections générales. C’est la fin d’une campagne qui a commencé sous le signe des explosifs, de la peur des manipulations et des promesses extraordinairement folkloriques des candidats, mais qui toutefois promet une Albanie nouvelle à l’issue du résultat. Qui sont les gagnants et les perdants de cette compétition ? Retrouvez notre dossier : Elections locales du 8 mai : l’Albanie va-t-elle sortir enfin de l’impasse politique ? Le vote du 8 mai s’est déroulé dans une ambiance anxiogène, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous