Klan

Albanie : le Premier ministre Nano et les médias, je t’aime, moi non plus

| |

Si la réalité albanaise est souvent floue et insaisissable, une chose pourtant est on ne peut plus claire : les relations entre le Premier ministre et les médias sont pour le moins problématiques. Fatos Nano accuse volontiers les journalistes de présenter de manière tronquée et partiale la réalité albanaise. Retour sur une vieille mésentente.

Par Blendi Fevziu Les exemples de ces mauvaises relations sont nombreux. Pensons aux dernières déclarations de Fatos Nano ; à ses deux procès contre Nikolle Lesi, l’éditeur du journal Koha Jone ; à ses menaces de procès proférées l’an dernier à l’encontre de l’analyste Fatos Lubonja ; aux contrôles fiscaux - aussi spectaculaires qu’inusités - des journalistes à la fin 2002 ; à ses heurts directs avec les médias du groupe Klan en janvier 2003 ; à ses relations houleuses avec plusieurs quotidiens du pays ; et, pour finir, à ses rapports discutables avec la presse d’opposition. À cette liste incomplète, il faut ajouter sa rancune inextinguible envers quelques (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous