Osservatorio Balcani e Caucaso

Albanie : le difficile retour au pays des émigrants partis en Grèce

| |

La crise grecque a amplifié le mouvement de retour des migrants albanais, mais pour beaucoup d’entre eux, ce retour au bercail constitue une « seconde émigration ». Entretien avec l’anthropologue albanaise Gerda Dalipaj sur le sens de ce mouvement migratoire inversé.

Par Marjola Rukaj L’anthropologue Gerda Dalipaj étudie la communauté albanaise immigrée en Grèce et son sens de « demeure ». Cette chercheuse auprès de l’Université Aix-Marseille en Sciences humaines et en Anthropologie, prépare son doctorat sur la circulation des migrants entre leur lieu de naissance et « l’étranger ». Osservatorio sui Balcani (OsB) : La crise grecque a-t-elle changé le rapport des migrants albanais en Grèce avec leur pays d’origine ? Gerda Dalipaj (G.D.) : J’ai remarqué que tous les Albanais restaient au fait de l’actualité albanaise qu’ils suivent via la télévision par satellite ou internet. Je dirais que la crise grecque a (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous