Un modèle néolibéral qui a atteint ses limites

Industrie pétrolière : l’Albanie sous la coupe des lobbies privés

| |

L’Albanie est l’un des pays européens les mieux dotés en gaz et en pétrole, mais ces ressources naturelles considérables n’ont pas apporté le développement économique et social escompté. Les causes principales : des politiques économiques maladroites, une corruption généralisée et des expérimentations néolibérales qui n’ont rien rapporté à l’Etat.

Par Arlind Qori Une industrie publique, moteur du développement économique du pays, qui emploie plus de 10 000 personnes et dont les bénéfices compensent les pertes des autres secteurs de la production industrielle, dotée d’instituts scientifiques et de chercheurs locaux et étrangers cherchant à améliorer le processus de production : telle était l’industrie de production et de raffinage du pétrole en Albanie à l’époque du socialisme d’État. Dans les années 1970 en particulier, suite à des investissements conséquents dans la production de pétrole avec l’aide de la Chine maoïste alors alliée, la production de pétrole albanais avait atteint le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous