Korrieri

Albanie : la police se réforme et fait du chiffre pour satisfaire l’UE

| |

La police albanaise doit se mettre à l’heure européenne. Telle est une des exigences posées au pays lors de la signature de l’Accord de Stabilisation-Association, il y a quelques mois. En présentant son bilan pour le premier semestre 2006, qui fait apparaître des progrès dans la lutte contre le crime organisé, la police albanaise promet des réformes structurelles pour une efficacité accrue.

Le Rapport d’activité du Bureau Général de la Police de l’Etat pour la période janvier-juin 2006, regroupe, selon le directeur de la Police albanaise, Bajram Ibraj, les principaux indices sur « la lutte contre le crime organisé, la prévention et l’action directe contre le crime ordinaire, l’augmentation des standards de l’ordre et de la sécurité publique, la prévention et la baisse du nombre d’accidents de la route, le renforcement de la gestion des frontières ». Selon lui, la police a enregistré, pendant cette période, 4517 d’affaires criminelles, dont 3504 ont été résolues, soit un taux de résolution de 78%. De même, 56 groupes et réseaux criminels ont été (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous