Shekulli

Albanie : l’inquiétante situation de la santé

| |

Chaque année, il y a en Albanie 300 nouveaux cas d’insuffisance rénale et seuls quelques malades parviennent à bénéficier d’une transplantation de rein. Les médecins spécialisés ne manquent pas, mais les fonds pour se doter du matériel nécessaire font défaut.

Par Elda Spaho Leurs reins, réduits à la taille d’un haricot, les font souffrir depuis des années. Trois fois par semaine, ils font le trajet vers le Centre hospitalier « Mère Teresa », à Tirana, pour y être dialysés - faute de quoi ils ne survivraient pas plus d’une semaine. Tel est le calvaire de tous ces malades qui sont atteints d’insuffisance rénale. Kujtim Duka raconte comment tous apportent des encas et des bouteilles remplies d’eau et de glace, car ils doivent rester allongés pendant quatre heures et la dialyse leur donne terriblement faim et soif. Kujtim souffre des reins depuis son enfance et devrait être transplanté d’urgence ; mais sans (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous