Le Festival de Gjirokastër, défendre coûte que coûte les cultures traditionnelles albanaises

| |

C’est un événement depuis 1968. Le festival folk de Gjirokastër rassemble tous les cinq ans le meilleur des traditions musicales et chorégraphiques du monde albanais. Symbole du régime communiste, cet événement a su se maintenir après 1991 et tente aujourd’hui de préserver tout un patrimoine culturel en voie de disparition.

Par Ermal Bubullima Considéré comme le plus grand évènement culturel albanais, le Festival national folklorique de Gjirokastër a lieu cette année du 10 au 15 Mai. Un évènement unique dans les Balkans, tant par sa taille - il accueille plusieurs milliers de visiteurs - que par son dévouement aux musiques et danses traditionnelles albanaises. Le Festival prend place dans le château de Gjirokastër, ville médiévale classée au patrimoine mondial de l’Unesco, et rassemble des musiciens et des danseurs de tout le monde albanais : Albanie, pays des Balkans ou vit une minorité albanaise, diaspora. Cela inclut tant les anciennes diasporas comme les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous