Albanie : démission surprise du ministre de la Justice

|

Le ministre de la Justice Nasip Naco a présenté lundi sa démission, à la surprise générale. Faut-il y voir un coup politique d’Ilir Meta, le dirigeant du LSI et partenaire de la coalition au pouvoir, pour forcer le Premier ministre Edi Rama à procéder à une refonte du gouvernement ?

Le ministre albanais la Justice, Nasip Naco (Mouvement socialiste pour l’intégration — LSI), a remis sa démission ce lundi, à la surprise générale, alors que le pays est en train de réformer son système judiciaire. Il exerçait ses fonctions depuis deux ans. Dans sa lettre de démission, Nasip Naco justifie sa décision en évoquant la nécessité d’inclure plus d’acteurs dans la mise en œuvre de la réforme de la justice. Pour des députés de l’opposition et certains analystes politiques, cette lettre ne serait qu’un prétexte sous lequel se cacherait une manœuvre du dirigeant du LSI, Ilir Meta. Ce dernier aurait poussé le ministre de la Justice à la démission afin (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous