Shekulli

Albanie : Bruxelles ou le fiasco des politiques

| |

La visite de nos hommes politiques à Bruxelles pourrait être résumée de la
façon suivante : « No comment » ! Malgré cela, ce type d’événements mérite
un commentaire moins laconique.

Par Fatos Lubonja Bruxelles était un test pour nos politiciens. Il fallait qu’ils montrent à leurs concitoyens et à la communauté internationale que la classe et la culture politique albanaises avaient évoluées depuis 1997. Ce fut un fiasco qui a révélé le fait que nos hommes politiques ne sont guère motivés dès qu’il s’agit de traiter des problèmes qui dépassent leurs intérêts particuliers. L’ajournement des négociations et la déclaration de Doris Pack confirment de l’étranger une vérité que nous connaissons, en Albanie, depuis longtemps. Un revers historique. Aucun commentaire ne pourrait traduire l’attitude de nos politiciens à Bruxelles. Encore que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous