Revista Mapo

Albanie : à quand une révolution électorale ?

| |

L’Albanie, à presqu’un an et demi des prochaines échéances parlementaires, semble vouloir se doter d’un nouveau système électoral, pour organiser des élections enfin libres et démocratiques et qui, surtout, ne soient plus contestées comme l’ont été tous les scrutins depuis 1992 ! La Commission de la réforme électorale doit soumettre des propositions qui seront débattues et votées au Parlement. Le point de vue des différents partis, qui essaient tous de préserver leurs intérêts...

Par Lorenc Vangjeli Près de vingt ans après la chute du communisme, l’Albanie ne peut toujours pas garantir des élections libres et démocratiques. Coupable, en partie, le système électoral, largement critiqué. « C’est une mission difficile, très difficile, mais il n’est pas impossible d’établir des règles, même dans un système où la tricherie est habituelle. L’Albanie ne trouvera pas le calme tant que la volonté des électeurs sera déformée et que les gouvernements ne la traduiront pas dans leur politique », explique Aleksander Meksi, ancien Premier ministre, et l’un des acteurs des seules élections qui n’aient pas été contestées, en 1992. Selon lui, il n’y a (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous