Le Courrier des Balkans

Agression anti-Roms en Grèce : « une première condamnation historique »

| |

Pour la première fois, un tribunal grec a reconnu coupable de violences trois hommes accusés d’avoir agressé une femme rom, Paraskevi Kokoni, et son neveu en octobre 2012. Ils ont été condamnés à huit mois d’emprisonnement.

Par Amnesty International Mardi 4 novembre, un tribunal de la ville de Messolonghi a condamné à huit mois d’emprisonnement (avec sursis pendant trois ans) les trois hommes accusés d’avoir agressé Paraskevi Kokoni et son neveu Kostas Theodoropoulos en octobre 2012. Découvrez notre cahier : Rroms des Balkans : intégration, citoyenneté, démocratie Le Courrier des Balkans / éditions Non Lieu, octobre 2012, 216 pages, 15 euros « Ces condamnations ne sont qu’un premier pas vers la justice. Il est maintenant essentiel que le tribunal admette le motif raciste à l’origine des faits », a souligné Giorgos Kosmopoulos, spécialiste de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous