Affrontements armés à Kumanovo : le monde albanais dit non aux violences

| |

Appels au calme et condamnations des violences. Suite aux affrontements armés du 9 mai à Kumanovo, le monde albanais joue la carte de l’apaisement. Seul le mouvement kosovar Vetëvendosje ! a appelé à manifester à Skopje pour renverser le régime de Nikola Gruevski. La situation reste très tendue ce dimanche à Kumanovo. Selon le ministère de l’Intérieur macédonien, les hommes armés sont venus « d’un pays voisin ».

Par Belgzim Kamberi Pour l’Union démocratique pour l’intégration (BDI) d’Ali Ahmeti, au pouvoir avec le VMRO-DPMNE du Premier ministre Nikola Gruevski, les événements d’hier à Kumanovo « s’opposent aux objectifs stratégiques de la nation albanaise en Macédoine, au Kosovo, en Albanie et dans la Vallée de Preševo ». « La déstabilisation de notre pays n’est pas dans l’intérêt de la nation albanaise dans la région », a fait savoir le BDI dans un communiqué. Le Parti démocratique albanais (PDSH) de Menduh Thaçi, principal parti albanais d’opposition en Macédoine, en a appelé à une intervention de la communauté internationale. Il a fait aussi enjoint les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous