Osservatorio sui Balcani

Affaire Spaska Mitrova : nouvelles tensions entre la Bulgarie et la Macédoine

| |

Depuis quelques mois, les tensions entre Skopje et Sofia refont surface. Après l’accident du lac d’Ohrid, une autre affaire empoisonne les relations entre les deux États. Une jeune mère disposant de la double nationalité macédonienne et bulgare, Spaska Mitrova, condamnée à trois mois de prison pour avoir refusé le droit de visite au père de sa fille, a affirmé avoir été victime de discrimination anti-bulgare. Sofia a menacé Skopje de mettre son veto à l’adhésion de la Macédoine à l’Otan et à l’UE si la jeune n’était pas relâchée au plus vite.

Par Risto Karajkov La question des minorités reste cependant ouverte entre les deux États, dans la mesure où Sofia ne reconnaît pas l’existence d’une minorité macédonienne en Bulgarie. Le parti politique des Macédoniens en Bulgarie, OMO Ilinden Pirin, n’a obtenu la reconnaissance étatique et n’a été enregistré qu’après que Sofia a été condamnée à quatre reprise par la Cour européenne des Droits de l’Homme de Strasbourg (CEDH). OMO Ilinden Pirin affirme cependant que sa reconnaissance légale fait toujours défaut. La Macédoine n’est, elle non plus, pas un modèle. L’Association des Bulgares de Macédoine, Radko, mise au ban immédiatement après son (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous