Radio Slobodna Evropa

Affaire « Patria » en Croatie : histoire de pots-de-vin ou coup de Jarnac politique ?

| |

Stipe Mesić, l’ancien Président croate, est-il impliqué dans le scandale « Patria », cette affaire de dessous-de-table versés lors d’achats de véhicules blindés finlandais, dans laquelle aurait également trempé le Premier ministre Janez Janša lorsqu’il était Premier ministre en 2006 ?

Par Enis Zebić L’ancien Président croate Stipe Mesić a démenti tout lien avec l’enquête sur une affaire de corruption présumée lors de l’acquisition, à l’époque de son second mandat, de 84 véhicules blindés fabriqués par l’usine finlandaise Patria, alors qu’en Slovénie, un procès est en cours contre l’actuel Premier ministre Janez Janša, soupçonné lui aussi d’avoir trempé dans cette affaire. « À aucun moment, je n’ai pris part à la décision concernant l’achat des véhicules destinés à l’armée croate », a déclaré Stipe Mesić dans un communiqué de presse. L’ancien Président affirme « qu’il est au courant des faits qui ont déclenché cette manipulation médiatique (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous