Birn

Adhésion à l’Otan : oui à l’Albanie et la Croatie, non à la Macédoine

| |

La Macédoine a vu ses espoirs d’être invitée officiellement à rejoindre l’Alliance atlantique disparaître en fumée lors du Sommet de Bucarest. La position grecque reste inchangée, et les États-membres de l’Otan ont décidé que la question de l’invitation de la Macédoine ne pourrait se faire qu’une fois le conflit nominal avec la Grèce réglé. En revanche, pour la Croatie et l’Albanie, l’adhésion devrait être validée.

Les États-membres de l’Otan n’ont pas réussi à se mettre d’accord au sujet de la candidature de la Macédoine à rejoindre l’Alliance atlantique. « Le gouvernement grec a été très clair pendant les discussions, à moins que la question du nom ne soit résolue, il n’y aura pas de consensus et il n’y aura pas d’invitation », a expliqué le porte-parole de l’Otan James Appathurai. Les dirigeants des États-membres de l’Otan ont longuement discuté du cas des trois candidats potentiels à rejoindre l’Alliance, à savoir la Croatie, l’Albanie et la Macédoine. La proposition de la Macédoine a échoué à cause de l’absence de solution relative à la querelle nominale entre la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous