H-Alter

Acquittement de Gotovina : la Croatie à l’heure du choix

| |

L’acquittement par la chambre d’appel du TPIY des deux généraux croates Ante Gotovina et Mladen Markač, le 16 novembre dernier, a déchaîné les passions en Croatie et en Serbie. Triomphalisme d’un côté, amertume de l’autre. De façon surprenante, la réaction la plus mesurée est venue d’Ante Gotovina lui-même, qui a appelé les deux peuples à se tourner vers l’avenir et invité les réfugiés serbes de Croatie à revenir. Déclaration sincère ou calcul politique ? En tout cas, la Croatie est aujourd’hui confrontée à un choix : savourer sa victoire... ou rendre justice aux victimes serbes de l’opération Oluja et condamner clairement la politique du nettoyage ethnique.

Par Zoran Pusić L’acquittement d’Ante Gotovina par la chambre d’appel du TPIY a provoqué en Croatie et en Serbie des réactions passionnelles opposées : peu d’hommes politiques ont pu se permettre de ne pas partager l’euphorie générale de « la victoire de la justice » ou la frustration de « l’évidente injustice ». Retrouvez notre dossier : Le TPI libère Ante Gotovina, criminel de guerre supposé et « ami de la France » Bon indicateur du niveau de rationalité de ce jugement, les prophéties les plus précises ont été faites par le clergé catholique, qui a longtemps « satanisé » le TPIY, mais prédit l’acquittement grâce à l’influence des prières lors de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous