Le Courrier des Balkans

Accord d’association avec Chișinău : dans les campagnes moldaves, l’Europe semble bien loin

| |

Le 27 juin dernier, la Moldavie signait avec l’Union européenne un accord d’association « historique ». Si le gouvernement moldave se félicite du rapprochement de son pays avec Bruxelles, dans les campagnes, la population est plus mitigée. Le village de Răscăieţi se trouve à deux heures au sud de la capitale Chișinău. Ici, au bord de Dniestr, à trente kilomètres de la frontière ukrainienne, les 3.000 habitants vivent de l’agriculture et surtout de l’argent de ceux partis travailler à l’étranger.

Par Julia Beurq Derrière ce sentiment d’être délaissé par le gouvernement, il y a une crainte, celle de voir se répéter le scénario ukrainien. Aucune d’entre elles n’a oublié les raisons qui ont déclenché la guerre dans le pays voisin. « C’est à cause des accords avec l’Europe que tout a commencé en Ukraine, estime-t-elle, on ne veut pas qu’il se passe la même chose ici ». Toutes ont également peur des représailles de la Russie, notamment à l’encontre des Moldaves qui y travaillent. Le bruit court déjà que Moscou se prépare à renvoyer certains d’entre eux au pays, ce qui priverait de gagne-pain des milliers de familles. Un passé meilleur que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous