À Belgrade, les réfugiés livrés à leur sort

| | |

Depuis la réouverture des frontières macédoniennes, fermées jeudi et vendredi derniers, plus de 7 000 migrants, réfugiés et demandeurs d’asile sont arrivés en Serbie, selon la Croix-Rouge. Ils ont commencé à s’installer dans le petit parc en face de la gare routière à Belgrade, avant de reprendre la route vers la Hongrie. Reportage.

Par Julia Druelle Samedi 22 août, le parc de Belgrade en face de la gare routière paraissait (presque) vide. Deux jours plus tôt, la Macédoine, débordée par l’afflux quotidien de quelque 2 000 migrants, réfugiés et demandeurs d’asile, avait fermé ses frontières après avoir décrété l’état d’urgence, et les arrivées s’étaient momentanément taries. Mais depuis vendredi soir et la levée du blocus, plus de 6 000 personnes, selon la Croix-Rouge, seraient entrées en Serbie via la Macédoine et se dirigent actuellement vers Belgrade en bus et en train. Dimanche soir, le parc était à nouveau bondé. Des centaines de personnes tentent d’y trouver un peu de repos. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous