L’autre Mur de Berlin • par la Bulgarie ou la Yougoslavie, fuir la RDA a tout prix

| |

L’Allemagne réunifiée reconnaît uniquement comme « victimes du Mur » ceux qui sont tombés sur le territoire allemand. Pourtant, ils ont été nombreux à avoir tenté leur chance via les « pays frères », notamment la Bulgarie. Beaucoup ont été tués, d’autres attrapés et emprisonnés en RDA. Certains ont réussi leur coup.

Par Catherine Guichard et Alexandre Lévy « Nous étions quatre. Ma sœur Dorothea, son mari Mathias, Gerd et moi. Gerd avait jeté peu avant son livret militaire dans l’Elbe. Ce qui signifiait qu’automatiquement une peine de prison l’attendrait lors du prochain appel aux réservistes. Pour lui, n’y avait qu’une seule issue : fuir la RDA. Dorothea et Mathias étaient déjà convaincus qu’ils voulaient partir. Moi, j’hésitais encore. D’un côté, il y avait la peur d’être abattu à la frontière, ou bien de croupir en prison pendant des années, de l’autre, l’espoir d’échapper pour toujours à l’oppression et à la surveillance. » C’était au printemps 1983. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous