Volontaire ou mercenaire : du patriotisme à la guerre en Ukraine, un destin serbe

| |

« Je n’ai pas peur de la prison en Serbie. » Originaire de Voïvodine, Stevan Milošević combat en ce moment sur le front du Donbass, côté pro-russe. Il a pourtant été condamné par la justice de son pays à 18 mois de prison ferme, commuée en cinq ans de liberté conditionnelle, pour participation au conflit armé en Ukraine. Radio Slobodna Evropa l’a rencontré. Témoignage.

Par Gordana Ćosić Stevan Milošević est l’un des 28 ressortissants serbes à avoir été condamné par la justice serbe pour participation à des conflits armés à l’étranger, en vertu de l’amendement au Code pénal adopté en 2014. Son nom se trouve également sur la liste des citoyens serbes engagé du côté des insurgés russes, ainsi que dans la base de données du site ukrainien Mirotvorec, géré par le Centre pour l’investigation des crimes contre la sécurité nationale ukrainienne, où il apparaît en tant que « mercenaire ». Comment et avec l’aide de qui il est arrivé au Donbass, Stevan Milošević ne le précise pas, mais il affirme être parti seul en 2014 « avec (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous