Violences domestiques en Roumanie : les femmes sont toujours à la merci de leur conjoint

| |

Deux faits divers ont remis sur le devant de la scène médiatique roumaine le fléau des violences domestiques : le meurtre d’une femme par son mari sous le coup d’une mesure d’éloignement et l’agression d’une vedette de télévision par son partenaire. Mais les autorités roumaines ne prennent toujours pas le problème à bras le corps.

Par Fl. Cass. Le 7 février, une femme du județ d’Ilfov a été tuée à coups de couteau par son mari alors que celui-ci faisait pourtant l’objet d’une ordonnance d’éloignement. Après son geste, l’homme a tenté de mettre fin à ses jours et a été hospitalisé. Environ 10 000 ordonnances de protection ont été émises en 2019 en Roumanie, mais la protection est-elle réelle ? « La police roumaine ne dispose pas des outils nécessaires pour garantir le respect de ces ordonnances de protection », a déclaré Cosmin Andreica, président du Syndicat Europol. « Il faudrait des instruments de surveillance électronique qui permettent la localisation en temps réel des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous