Albanie : « Étudiants, pas clients », dans la rue pour un enseignement moins cher

| |

Plus de deux ans après les dernières manifestations contre la réforme de l’université, les étudiants de Tirana redescendent dans la rue, déterminés à obtenir la baisse de frais universitaires et, pourquoi pas, une transformation de l’enseignement supérieur que certains estiment bien mal en point. Reportage.

Par Louis Seiller Sous le regard curieux des passants, une douzaine de personnes forment un groupe compact devant les grilles du ministère de l’Éducation. Dans la fraîcheur de ce lundi matin, les jeunes militants du mouvement étudiant ne perdent pas leur temps. Devant les caméras de quelques télévisions, ils battent le rappel de la mobilisation. En quelques secondes, une pancarte est accrochée aux grilles de l’institution, ainsi rebaptisée Ministria e Çarsimit dhe Taksimit të të rinjve (« ministère de la Non-Éducation et des Taxes pour la jeunesse »). « Les dernières manifestations ont eu lieu il y a plus de deux ans, on ne sait pas si la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous