La Croatie dément avoir failli plonger toute l’Europe dans le noir

|

Début janvier, deux disjoncteurs haute tension ont sauté à Ernestinovo, un village de l’est de la Croatie, provoquant une cascade de coupures dans tous les pays voisins, jusqu’à scinder le réseau électrique européen en deux. Le Vieux continent serait passé à un fil d’un black-out géant. Explications.

Par la rédaction (Avec Le Figaro) – Tout commence par une violente pluie qui s’abat sur la Slavonie orientale, ce vendredi 8 janvier. En début d’après-midi, à 14h04 et 25 secondes, deux disjoncteurs sautent dans le village d’Ernestinovo, qui abrite une station électrique de 400 000 volts reliant les lignes à haute tension provenant de Hongrie, de Serbie et de Bosnie-Herzégovine. Cette panne, dont l’origine reste inconnue, stoppe immédiatement le flux d’électrons. Le courant électrique, qui se déplace à la vitesse de 175 à 200 000 km/s dans les fils de cuivre, cherche un autre chemin pour poursuivre sa route et la tension monte dans la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous