Une Union européenne « alternative » : Orbán à l’assaut des Balkans

| |

La Hongrie milite pour l’intégration européenne de la Serbie, tandis que la Slovénie s’aligne sur Budapest. Entre Viktor Orbán, Aleksandar Vučić et Janez Janša, la convergence idéologique est totale : les contours d’une Europe « alternative » sont-ils en train de se dessiner ? Dialogue.

Traduit par Chloé Billon (article original) Marko Milosavljević est professeur à la Faculté de sciences sociales de Ljubljana. Márk Losoncz est collaborateur scientifique à l’Institut de philosophie et de critique sociale de l’Université de Belgrade. Omer Karabeg (O.K.) : Pourquoi Orbán s’intéresse-t-il tant aux Balkans ? Marko Milosavljević (M.M.) : Ce qui intéresse Orbán, c’est étendre l’influence de la Hongrie, et peut-être même son territoire. On connaît bien les cartes de la Grande Hongrie et la promotion qu’il fait de l’idée d’une Grande Hongrie. Cependant, au sein de l’Union européenne (UE), la Hongrie n’est pas un pays influent. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous