Turquie : contre les féminicides, la mobilisation ne faiblit pas

| |

Longtemps, la société turque est restée silencieuse et les autorités complices. Mais alors que les féminicides se multiplient, les mobilisations sont de plus en plus nombreuses en Turquie. Même le Parti de la justice et du développement (AKP) du Président Recep Tayyip Erdoğan ne parle plus de quitter la convention d’Istanbul. Reportage.

Melek en est persuadée, l’opinion publique turque ne souhaite pas le retrait de la Convention et le meurtre brutal de Pınar Gültekin, en juillet dernier, qui a suscité de nombreuses réactions et des manifestations en Turquie comme à l’étranger, clôt le débat. Depuis, l’AKP n’est d’ailleurs pas revenu sur le sujet.

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous