Turquie : la CEDH hausse le ton, Osman Kavala reste en prison

| |

Le 11 juillet, la Cour européenne des droits de l’homme a condamné le refus de la Turquie de libérer le militant Osman Kavala, en prison depuis 2017.

Par la rédaction « Osman Kavala doit être libéré immédiatement » : c’est l’appel prononcé par le Conseil de l’Europe le 11 juillet à Strasbourg. Le même jour, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), organe judiciaire du Conseil, a conclu que la Turquie a manqué à ses obligations en refusant de libérer le mécène Osman Kavala. En décembre 2019, la CEDH avait déjà exhorté la Turquie à mettre fin à sa détention jugée arbitraire. Détenu depuis près de cinq ans, le philanthrope âgé de 68 ans, créateur de la Fondation Anadolu Kültür, a été arrêté en octobre 2017 et placé en détention provisoire. Il est accusé par le gouvernement d’Ankara d’avoir (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous