Turquie : la longue marche de l’opposition pour la justice

| |

C’est comme une bouteille jetée à la mer par des démocrates désespérés. À l’initiative de l’opposition kémaliste (CHP), une Marche pour la justice traverse la Turquie. Victimes de la répression et représentants de la société civile sont appelés à rejoindre le mouvement. Partie d’Ankara, la marche doit arriver à Istanbul le 9 juillet.

Par Selin Kaya C’est avec entrain et bonne humeur, malgré la pluie, que le cortège achève sa huitième journée de marche à proximité de Bolu, petite ville de la mer Noire. La vingtaine de kilomètres parcourue quotidiennement n’a pas consommé toutes les énergies et, à l’arrivée, les marcheurs et les marcheuses continuent de danser au rythme du halay, une danse traditionnelle de Turquie. Entamée le 15 juin dans le parc Güvenpark d’Ankara, cette « Marche pour la Justice » (Adalet Yürüyüşü) lancée par Kemal Kılıçdaroğlu, le chef du Parti républicain du peuple (CHP, opposition social-démocrate de tradition kémaliste) devrait s’achever aux alentours du 9 (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous