Turquie : ceux qui choisissent le retour à la terre

| |

Atmosphères urbaines saturées : la vie à la campagne serait-elle la solution ? En Turquie, le phénomène des néo-ruraux prend de l’ampleur. Avec des conditions de vie urbaines de plus en plus oppressantes, la campagne attire de jeunes actifs et des retraité·e·s qui souhaitent s’offrir une meilleure qualité de vie. Reportage à Antalya et à Gökçeada.

Par Selin Kaya Une capacité d’adaptation toujours renouvelée ? C’est peut-être là que réside tout le défi de l’entreprise. Car selon Yücel Sönmez, s’installer à la campagne suppose aussi un changement de paradigme : « Cela ne suffit pas de quitter la ville du jour au lendemain. Il faut aussi abandonner tout un tas d’habitudes liées au mode de vie urbain, la vitesse, l’égo, l’esprit de compétition… Si vous ne vous en débarrassez pas, vous avez toutes les chances d’échouer. L’important, c’est véritablement la capacité d’adaptation à ce nouvel environnement dans tous les sens du terme (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous