Osservatorio Balcani e Caucaso

Turquie : ces jeunes filles mineures que l’on marie de force

| |

En Turquie, 14% des mariages impliquent des mineurs, essentiellement des jeunes filles. Des associations féministes tentent de lutter contre ce phénomène, alors que la Turquie a ratifié la Convention des droits de l’enfant, qui interdit le mariage avant l’âge de 18 ans. La législation a, certes, évolué, mais elle demeure incohérente et n’est guère appliquée.

Par Fazıla Mat Sultan, Naile, Zeliha et Ayten sont des femmes de la province de Gaziantep, au sud-est de la Turquie. Aujourd’hui, elles ont près de soixante ans, et elles apprennent à lire et à écrire dans une association gérée par des bénévoles : « enfants, nous étions déjà mariées. Nous ne sommes donc jamais allées à l’école. Sans cette nouvelle condition qui s’est imposée à nous, nous aurions étudié, et nous ne serions pas là aujourd’hui… Nous nous asseyons sur les mêmes bancs que nos petits-enfants ». Le cas de femmes n’est pas un cas isolé en Turquie. Le pays, avec un taux de 14% de mariages précoces, est le second pays (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous